Logo

Logo
Enjeux

La vision

Le Comité des parties prenantes a présenté une proposition unanime de vision à l’ensemble des intervenants concernés par la gestion du lac Saint-Jean :

« Les parties prenantes de cette ressource collective sont associées à une nouvelle gestion de l’ensemble du bassin du lac Saint-Jean selon les principes de développement durable, en visant l’équilibre de ses écosystèmes, la minimisation de l’artificialisation de ses berges et la mise en valeur de tous ses potentiels de façon équitable. »

Les enjeux

Le consensus social établi autour du mode de gestion durable du lac Saint-Jean repose sur les quatre enjeux fondamentaux. Ces enjeux sont au cœur de la réflexion menée par les parties prenantes. Ils reposent sur le vécu et  l’expérience des citoyens vis à vis un territoire considéré comme leur patrimoine collectif et ils vont bien au-delà de la simple question de la stabilisation des berges du lac Saint-Jean.

1. Les droits

Conciliation/harmonisation des droits et responsabilités collectifs, corporatifs, privés et publics.

En savoir plus

ORIENTATION

Obtenir du législateur qu’il responsabilise le détenteur des droits d’usage sur la ressource, qu’il le rende imputable des conséquences de sa gestion.

OBJECTIFS

  • Affirmer la propriété collective de la ressource naturelle eau;
  • Clarifier au préalable les droits et responsabilités de chacune des parties prenantes de la gestion du lac et leurs implications;
  • Ajuster le cadre juridique et réglementaire de la gestion du lac Saint-Jean.

2. La gouvernance

Une gouvernance démocratique et collective.

En savoir plus

ORIENTATION

Mettre en place une gouvernance collective du lac Saint-Jean.

OBJECTIFS

  • Préciser les rôles et responsabilités de la gouvernance collective;
  • Appuyer la composition de la gouvernance collective sur des représentants des instances démocratiques territoriales, des riverains et usagers du lac, des chercheurs, des agents gouvernementaux et soutenus techniquement par le promoteur;
  • Obtenir une reconnaissance législative de la composition, du rôle et des responsabilités de la gouvernance collective (décret ou autre);
  • Pourvoir la gouvernance collective de l’indépendance et des ressources adéquates;
  • Confier aux MRC et à Pekuakamiulnuatsh Takuhikan les tâches techniques dévolues à la gouvernance collective, accompagnées des ressources financières requises;
  • Préciser les rôles et responsabilités du promoteur;
  • S’inspirer des modèles de structures pertinents afin de définir les modalités de représentation et de fonctionnement.

3. La protection

Une gestion écosystémique du bassin du lac Saint-Jean.

En savoir plus

ORIENTATION

Établir un mode de gestion du lac qui présente le meilleur équilibre entre les trois pôles de développement durable.

OBJECTIFS

  • Adopter un mode de gestion écosystémique du lac Saint-Jean;
  • Adopter le mode de gestion du niveau du lac qui présente le meilleur équilibre entre les trois pôles de développement durable;
  • Adopter un mode de gestion préventif et proactif;
  • Inclure toutes les zones publiques, privées et de nature autochtone impactées par le mode de gestion du lac;
  • Adopter un décret plus détaillé, plus explicite et évolutif.

4. La mise en valeur

La mise en valeur de l’ensemble des potentiels du lac Saint-Jean.

En savoir plus

ORIENTATION

Mettre en place les conditions favorables à  l’optimisation des différents potentiels du lac Saint-Jean.

OBJECTIFS

  • Tenir compte des droits et intérêts de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh;
  • Protéger et optimiser le potentiel faunique du lac et des zones sensibles à sa gestion;
  • Maintenir le patrimoine foncier existant et permettre sa mise en valeur optimale;
  • Mettre en place les conditions favorables à l’optimisation du potentiel récréotouristique du lac Saint-Jean;
  • Collaborer à l’élaboration d’une stratégie mondiale de valorisation de l’aluminium vert produit dans la région;
  • Attribuer les revenus tirés de l’énergie produite par le réservoir lac Saint-Jean de façon équitable selon ses différents potentiels et les choix collectifs.