Logo

Logo
Conseil de gestion durable du Lac Saint-Jean
Projet d’acquisition de connaissances sur les poissons fourrages littoraux

Ne soyez pas surpris si vous voyez de petites équipes de chercheurs sillonnant les rives du lac Saint-Jean en bateau cet été.

Armés de bottes-pantalons et d’un grand filet, les scientifiques de l’UQAC seront à la recherche des poissons fourrages fréquentant les eaux peu profondes en bordure du lac Saint-Jean.

Un méné, c’est un méné !

Le terme exact pour désigner les petits poissons que l’on retrouve dans les eaux peu profondes situées à proximité du rivage est poisson fourrage littoral.

Les poissons fourrages regroupent plusieurs espèces de poissons de petite taille (qui demeurent petits même lorsqu’ils sont adultes) ainsi que les jeunes stades de vie d’espèces de poissons de plus grande taille.

Leur rôle est fondamental dans les écosystèmes aquatiques puisqu’ils servent de proies aux poissons prédateurs, qui sont généralement ciblés par la pêche sportive. Dans le contexte du lac Saint-Jean, il s’agit des petits poissons qui nourrissent le doré jaune, la ouananiche, le grand brochet, la lotte et la perchaude.

 

 

https://youtu.be/f1Emg_JM7ho

 

En quoi consiste le projet ?

Tout au long du mois de juillet, nos deux équipes :

  1. captureront les poissons dans un grand filet qu’on appelle une seine de rivage;
  2. feront le décompte des poissons capturés;
  3. identifieront sur place les espèces récoltées;
  4. remettront les poissons à l’eau vivant.

Au total, nos 2 équipes effectueront 160 arrêts sur les rives du lac afin de couvrir l’ensemble du littoral du lac Saint-Jean. Avec ses 153 km de rivages, un arrêt sera fait à environ tous les 950 m (ou 3 000 pieds).

Pourquoi étudier les poissons fourrages au lac Saint-Jean?

Le rôle des poissons fourrages est fondamental dans les réseaux de la chaîne alimentaire.  Ils servent de proies aux poissons prédateurs qui sont généralement ciblés par la pêche sportive. Dans le contexte du lac Saint-Jean, il s’agit des petits poissons qui nourrissent le doré jaune, la ouananiche, le grand brochet, la lotte et la perchaude.

L’écologie du principal poisson fourrage fréquentant les eaux profondes du lac Saint-Jean, l’éperlan arc-en-ciel, est maintenant bien connue, tout comme sa relation particulière avec la ouananiche (Fortin et al. 2009). Cependant, très peu de connaissances sont disponibles sur les poissons fourrages littoraux.

L’objectif du projet est de mesurer les variations interannuelles d’abondance des populations de poissons fourrages fréquentant la zone de rivage et ainsi établir si les populations sont stables, en hausses ou encore en baisses.

https://youtu.be/EUxjh6Tt6oA

 

 

Saviez-vous qu’il existe 18 espèces de poissons fourrages dans le lac Saint-Jean ?

Parmi les 28 espèces de poissons répertorier dans le lac Saint-Jean, on totalise 18 espèces différentes de poissons fourrages.

La réalisation de ce projet permettra d’acquérir des connaissances sur les espèces de poissons fourrages suivantes fréquentant la zone littorale du lac Saint-Jean :

  • l’éperlan arc-en-ciel (Osmerus mordax),
  • le méné émeraude (Notropis atherinoides),
  • le méné à tache noire (Notropis hudsonius),
  • le naseux des rapides (Rhinichthys cataractae),
  • la ouitouche (Semotilus corporalis),
  • les catostomidés juvéniles (0+; meunier rouge et meunier noir; Catostomus sp.),
  • l’omisco (Percopsis omiscomaycus),
  • le fouille-roche zébré (Percina caprodes),
  • la perchaude juvénile (0+; Perca flavescens).

 

https://youtu.be/4_UK-tl9vZg

Un projet scientifique d’envergure

Malgré leur rôle essentiel dans les écosystèmes d’eau douce (comme les lacs), les poissons fourrages littoraux sont boudés par la science. Pratiquement aucune étude les concernant n’a été réalisée ni ici ni ailleurs dans le monde.

En s’étendant sur près d’une décennie, notre projet scientifique permettra de recueillir une quantité de données importantes dans un domaine encore largement méconnu : les poissons fourrages littoraux en eau douce.

Le projet se démarque par sa durée, par la quantité d’informations générées ainsi que par la grande quantité d’espèces visées !

 

 

 

Un partenariat unique

Les intervenants du milieu regroupés au sein du Conseil de gestion durable du lac Saint-Jean se sont associés à la réalisation de ce projet d’acquisition de connaissances sur les poissons fourrages littoraux au lac Saint-Jean.

Ce projet représente un succès régional! L’expertise du milieu est reconnue et valorisée à travers un objectif commun de caractérisation, de préservation et de mise en valeur des écosystèmes. Il atteste de la concrétisation d’un nouveau modèle de gouvernance collectif, durable et démocratique du lac Saint-Jean.

Ce projet est rendu possible grâce à la collaboration et la concertation des différents partenaires scientifiques, ministériels, sociaux et économiques régionaux.

Surveillez notre encart, disponible partout dans la région !